Castor_fond_jauneProfil

Parcours_v_lo_Breisach_050709

 

Pour voir en 3D sur Google Earth le parcours de la rando, cliquer sur ce lien :

Parcours_Google_Earth

Pour voir le didacticiel et installer Google Earth, cliquer sur ce lien :

Téléchargement Google Earth

Le fichier GPX provenant du GARMIN Etrex Vista HCx : Trace GPS

Le programme

  • Départ en voiture à 8h de Soppe le haut devant le Foyer vers le parking de la gare de Volgelsheim (rendez-vous à 8h45 pour ceux qui s'y rendent directement)
  • Départ en vélo à 9h vers le Pont du Rhin et l'Allemagne pour une ballade d'environ 14Km vers le sud dans la forêt rhénane. Retour à Breisach par la Rheinuferstrasse qui longe le Rhin
  • Visite à vélo de la vieille ville de Breisach, du Stephansmünster et du port  puis retour en France pour un tour des fortifications de Neuf-Brisach
  • Vers 13h retour aux voitures à Volgelsheim pour la pause déjeuner
  • 14h : Rendez-vous à la gare de Volgelsheim pour ceux qui rejoignent le groupe pour la ballade de l'après-midi
  • 15h : Départ du train vers le dépôt de l'association et visite commentée de la collection de matériel
  • Continuation vers le nord jusqu'à l'embarcadère "Sans soucis" tout en découvrant le paysage si caractéristique du Ried, sa faune et sa flore marquées par le Rhin
  • Embarquement pour la croisière de 1h ¼  environ avec une vue imprenable sur le Stephansmünster de Breisach et une virée dans le bassin du port rhénan près de l'usine hydroélectrique de Vogelgrün
  • Débarquement au port rhénan et arrivée en train vers 17h45 à la gare de Volgelsheim

IMGP0425IMGP0426IMGP0427
                                                     Dans la forêt au sud de Breisach

IMGP0428IMGP0432IMGP0435
                                                                                                                Au bord du Rhin      

IMGP0436IMGP0437IMGP0438

                                                               

IMGP0439IMGP0440

IMGP0050IMGP0442IMGP0055

                                               Sur le Rhin

DSCN2689DSCN2677DSCN2692

   La pause du matin pour une cure de vitamines ou une tisane de houblon

IMGP0054IMGP0053IMGP0058

    Au Stephansmünster, vue sur le Rhin, la vieille ville de Breisach, le vignoble et le Feldberg

IMGP0462IMGP0456DSCN2704

                        Pause casse-croûte...                     

DSCN2705IMGP0464IMGP0457

                                                               ...et petite sieste

IMGP0061IMGP0059IMGP0060

                  En voiture, c'est parti...

IMGP0062IMGP0067DSCN2720

                   

IMGP0068IMGP0070IMGP0065

                Retour en bâteau...                                    ...avec vue imprenable sur le Stephansmünster

Le compte-rendu

Nous sommes 14 au RV devant la gare de Volgelsheim. Nous allons stationner nos véhicules un peu plus loin, à proximité d’une aire de pique-nique, en prévision du repas de midi. Tout le monde prépare son vélo, pour prendre le départ de cette sortie.

A peine avons nous pris de l’élan que Eliane pédale dans le vide. Mais le problème est vite réparé et nous voilà lancé pour notre ballade à vélo.

Il y a des travaux et un feu rouge sur le pont du Rhin. Mais rien ne nous arrête et une fois le chantier passé à toute vitesse, nous nous retrouvons sur des sentiers plus tranquilles.

La  promenade dans la forêt rhénane est agréable. Nous croisons d’autres sportifs à pied ou à vélo. C’est un endroit fréquenté pour faire différentes pratiques sportives sur les chemins ou sur l’eau.

Pour le retour, nous longeons le Rhin. Des cygnes, des canards, des grenouilles…..barbotent sur l’eau.

Nous arrivons à Breisach et faisons une escale apéritif à la terrasse d’un café.

Le pneu de mon vélo se dégonfle et avant de monter au Stephansmünster il faut remettre un peu d’air.
Arrivés là-haut la vue est surprenante sur la Forêt Noire, les Vosges et les habitations aux alentours.

Il est 12h30 et nous entamons le retour aux voitures et à notre pique-nique. Nous avons trouvé un endroit idéal pour poser nos couvertures, casse-croûter et faire notre petite sieste.

Les hommes sont volontaires pour recharger les vélos sur les voitures et après cette opération réussie (?) sous une chaleur oppressante, nous partons pour prendre le train.

14h30 nous prenons les billets pour notre sortie. Un wagon nous a été réservé et nous nous installons. Mais il fait meilleur à l’extérieur pour attendre le départ de 15h. Pendant ce temps nous visitons le wagon postal.

Le train prend le départ vers le dépôt, visite commentée, et poursuite vers l’embarcadère du Sans-Souci.

Nous embarquons sur le bateau pour 80 mn de balade sur l’eau. Installés sur la terrasse, nous consommons boissons fraîches et glace. Surtout Marie qui attendait sa glace depuis le matin.

Nous débarquons au dépôt du train et retour de 10mn jusqu’à la gare de Volgelsheim.

Il fait chaud, mais nous avons profité d’une journée bien agréable.

Après un petit rafraîchissement aux voitures, c’est parti pour le retour.

Quelques infos culturelles

BREISACH Am Rhein : La ville de Breisach (appelée  Brisach ou Vieux-Brisach  en français) s’est développée sur un mont volcanique entre la Forêt Noire et le Rhin, les habitants se protégeant ainsi contre les crues du fleuve et des envahisseurs.

Historique :

Les historiens font remonter l’origine de l’occupation de ce lieu au néolithique (vers 1500 avant J.C). Puis vinrent les Celtes. En 260 après J.C. les romains érigent un castel sur ce mont. En l’an 369, l’empereur Valentin 1er publia un édit dans lequel figure le nom « Mons Brisiacus ». C’est la première fois que l’on cite Brisach. Vers 400, les Alémaniques conquirent le fort romain. Au cours des siècles suivants Breisach devint une des villes les plus importantes du Rhin supérieur ayant acquis le droit de frapper la monnaie (1146) et d’ériger des fortifications. En 1273, sous Rudolf de Habsbourg la cité acquit le statut d’une « ville impériale ». Au début du XVIème siècle, on commença à transformer la ville en forteresse, l’une des plus importantes d’Europe.

En 1638, après plusieurs mois de siège le Duc Bernard de Saxe-Weimar réussit à conquérir le site. Après le décès du Duc l’année suivante, Brisach fut rattachée au royaume de France pour presque 60 ans. Louis XIV ordonna à Vauban de faire de Breisach le verrou de la France face à l’empire autrichien.  Après la paix de Ryswick (1697), la ville redevient autrichienne. La forteresse est agrandie et renforcée. Dans le même temps, toujours sous les ordres de Vauban, du coté français, une contre forteresse est édifiée : Neuf Brisach.  En 1743, dans un souhait d’apaisement, l’impératrice Marie Thérèse fait démanteler le fort.

En 1806, la ville est rattachée au Pays de Bade. En 1945, la ville fût détruite à 85% et devint une garnison française jusqu’en 1997. Le 09 juillet 1950, les citoyens de Breisach ont voté à 96% en faveur d’une Europe unie et libre, ce qui a valu à la cité le titre honorifique de « ville européenne ». Une statue située près de la mairie, représentant une jeune femme stylisée sur un taureau, symbolise ce plébiscite. Des armoiries peintes sur la façade sud de l’hôtel de ville (vers la cathédrale) retracent l’histoire de la citée de 1139 à nos jours.

Plusieurs circuits piétonniers incitent à la découverte de Breisach (brochure disponible auprès de l’Office de Tourisme de Neuf Brisach)

La  cathédrale Saint Etienne :

La construction de la cathédrale débuta à la fin du 12ème siècle. Elle fut construite partiellement sur les vestiges du castel romain. Jusqu’en 1648 un cimetière entourait l’édifice. Celui-ci est composé de différents styles indiquant les époques de la construction, partie par partie. Entre 1488 et 1491, Martin Schongauer peignit des fresques sur les murs de la halle ouest. Ces œuvres ont fortement souffert du temps, des guerres et des tentatives de restauration. La cathédrale fut fortement endommagée par les bombardements à la fin de la dernière guerre. Elle fut restaurée dans les années 1950, puis de 1991 à 1997.

RIED EXPRESS :

Un circuit combiné train à vapeur et bateau sur le Rhin vous permettra de découvrir le Ried Alsacien et le Rhin au travers de deux modes de transport originaux et insolites : une ancienne rame tractée par une locomotive du début du XXème siècle et un bateau des années trente. Le train activé par des bénévoles vous mènera à l’embarcadère en traversant le port rhénan et le Ried. Vous visiterez au passage le dépôt de matériel de l’association avant d’embarquer à Sans Soucis. Au cours de cette croisière sur le Rhin, vous aurez  une superbe vue sur la ville de Breisach et sa cathédrale