Castor_fond_jauneProfil

Trajet





Distance : 12,1 Km

Dénivelé : 495 m





Le programme

  • Départ en voiture à 8h15 de Soppe le haut devant le Foyer vers le Col du Bramont, possibilité de rejoindre le convoi au SUPER U de Bitschwiller les Thann à 8h30
  • Départ de la marche à 9h30 par le Chemin de Vaxelaire, la Tourbière de Machais, le Chemin du Génie, le Chemin du Grand Bougre pour rejoindre le refuge du Club Vosgien au Ferschmuss où nous ferons la pause déjeuner

REPAS ET BOISSONS TIRÉS DU SAC
1€ par personne pour l'hébergement - Prévoir la monnaie

  • Possibilité de monter au Rainkopf (30 min aller/retour) pour admirer au passage une vue sur le Lac d'Altenweiher
  • Retour au Col de Bramont par le GR531, la Source de la Thur, le Centre d'initiation à la Nature de Rothenbach (pause café) et le Col de l'Etang

IMG00002IMGP2201

Départ au col du Bramont   

tourbi_re_de_Machais_n_01tourbi_re_de_Machais_n_04rando_du_12_octobre_2008__3_

                                            Tourbière de Machais

IMG00008IMG00017lac_de_Blanchemer_n_08

Pause à la tourbière de Machais                 Lac de Blanchemer

rando_du_12_octobre_2008__13_P12_10_08_12

           Dans la montée vers le Ferschmuss

P12_10_08_14rando_du_12_octobre_2008__16_rando_du_12_octobre_2008__15_

  Rainkopf ou Bluttkopf ?         Les courageux au Rainkopf

rando_du_12_octobre_2008__18_rando_du_12_octobre_2008__17_

Vue du Rainkopf vers le Ferschmuss et le lac d'Altenweiher   

rando_du_12_octobre_2008__20_rando_du_12_octobre_2008__22_rando_du_12_octobre_2008__24_

Au refuge du Club Vosgien                      C'est reparti...

rando_du_12_octobre_2008__26_IMGP2212IMGP2216

         Le lac de Blanchemer vu de la crête                        Source de la Thur

col_du_Rothenbach_et_CF

    C.I.N. Rothenbach            F.A. Ferschmuss       ...vus du Rothenbachkopf

IMGP2223IMGP2217rando_du_12_octobre_2008__27_

            Chez Madie au Centre d'Initiation à la Nature (C.I.N.) de Rothenbach

rando_du_12_octobre_2008__28_P12_10_08_15IMGP2220


rando_du_12_octobre_2008__32_lac_de_Kruth__Wild_n_05rando_du_12_octobre_2008__34_

        Col de l'Etang                               Lac de Kruth Wildenstein

                                                    le 26 Août                      le 12 octobre

IMGP2228rando_du_12_octobre_2008__36_

   C'est beau !!!!                ....mais fatigant quand même

Le compte-rendu

Quelques uns d’entre nous se sont retrouvés sur la place devant le Foyer à Soppe-le-Haut.

8h13, il en manquait encore un.

Ça y est , il arrive et aussitôt il repart car il a oublié ses chaussures. Devinez de qui il s’agit ?

Le départ est donné avec seulement quelques minutes de retard. Nous avons RV au parking du Super U de Bistschwiller les Thann pour prendre le reste du groupe au passage.

Un convoi d’une dizaine de voitures prend la direction du Col du Bramont. Nous nous retrouvons tous sur le parking. Aujourd’hui nous sommes 29. Cinq "nouveaux" et un chien, nous rejoignent pour cette marche .

Le départ de la marche se fait à 9h30 comme prévu.

Nous montons par le Chemin Vaxelaire et arrivons à la Tourbière de Machais. Notre guide nous fait une brève explication à propos de ce site et nous faisons notre pause du matin. Nous avons le temps d’observer cet endroit splendide sous le soleil.

Nous nous remettons en route par le chemin du Génie et  le chemin du Grand Bougre pour rejoindre le refuge du Club Vosgien. Après une montée assez vertigineuse, nous débouchons au Ferschmuss. Une partie du groupe décide de faire l’ascension du Rainkopf et l’autre partie décide d’aller directement au refuge pour se restaurer.

L’ascension  se fait en une demi-heure environ. Arrivés en-haut nous pouvons admirer tout autour de nous un magnifique paysage. Un peu de vent, du soleil nous donne envie de nous asseoir pour pouvoir profiter de cette belle vue. Nous redescendons en douceur car Eliane, la courageuse, est montée avec nous malgré son vertige.

Après notre pause déjeuner et un bon accueil, nous entamons la suite de notre rando. Nous passons à la source de la Thur et allons visiter le Centre d’Initiation à la Nature de Rothenbach. Madie nous réserve un accueil chaleureux et nous donne beaucoup d’explications très intéressantes. Cet endroit est en cours d’aménagement (très ludique pour les enfants) et nous pouvons faire une pause café. Une certaine d’entre nous insiste pour prendre son thé "personnel"…

Nous poursuivons notre chemin jusqu’aux voitures. Après un rafraîchissement nous reprenons chacun notre route. Dans notre voiture il y a tout à coup une odeur désagréable, ce sont les chaussures de Thérèse. Après un nettoyage (crotte de chien) nous arrivons à décoller sereinement. Reste à trouver le coupable, Salsa ou Boumper ?

Nous avons pu admirer de très beaux paysages, la météo était splendide. Très belle randonnée, un seul point un peu délicat, plusieurs traversées de route à gérer. Les motos roulent trop vite, les voitures ne ralentissent pas trop et les randonneurs ne sont pas toujours disciplinés ou ne se rendent pas compte du danger.

Quelques infos culturelles

La tourbière de Machais :
Il y a 10 000 ans, à la fonte des glaciers, un lac est né dans ce petit vallon glaciaire. Progressivement des plantes aquatiques (sphaignes, droseras…) ont colonisé et ont partiellement comblé ce site, en formant de la tourbe. Aujourd’hui, une partie du lac est devenu une tourbière flottante.
C’est la plus vaste tourbière lacustre du Massif des Vosges qui n’a jamais été exploité par l’homme. Le lac principal est entouré de nombreuses petites tourbières.
Ce milieu extrême abrite des espèces adaptées (plantes aquatiques, libellules, papillons…) dont certaines sont les dernières représentantes des glaciations passées.
Cette Réserve Naturelle a été créée en 1988 par la commune de La Bresse. Elle est gérée par le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

La sphaigne :
Cette plante typique des milieux humides agit comme une éponge. La sphaigne peut absorber jusqu’à 20 fois son volume en eau. Elle est dépourvue de racines, la sphaigne meurt par le pied dès que la lumière et l’oxygène ne sont plus suffisant. Au printemps, une nouvelle plante nait par-dessus l’ancienne, et au fil des ans la couche s’épaissit.

La Thur :
La Thur prend sa source au pied du Rainkopf, à 1050 mètres d’altitude, et se jette dans l’Ill près d’Ensisheim à une altitude de 214 mètres, après avoir parcouru 55 km.
Son nom voudrait dire : la rivière qui change de niveau. Proviendrait de la racine paléo européenne Tur/Dur qui indique sans doute un régime particulièrement marqué de crues et d’étirage. Pourrait aussi venir du pré celtique Atur dont le sens serait artère ou palier.
Sa pente est de 16% jusqu’à Wildenstein et de 0.5%  en aval de Thann.