Castor_fond_jauneProfil

Trajet






Distance : 14 Km

Dénivelé : 375 m








Le programme

  • Départ en voiture à 8h de Soppe le haut devant le Foyer vers Amage (70) où nous stationnerons sur le parking de l'école
  • Le trajet en voiture : RN83 vers Belfort – A36 direction Besançon – sortie 11 direction Héricourt, Lure – D64 direction Luxeuil Remiremont – A hauteur de Luxeuil à droite D6 direction Amage et Plateau des 1000 Etangs
  • Départ de la marche à 9h30 vers le Petit Ban, l'étang d'Epée, l'étang des Fromages, Le Munnier, les ruines de Cagnevoivre et le Pré d'Avril où nous ferons la pause déjeuner

REPAS ET BOISSONS TIRÉS DU SAC

  • Retour par le Grand Fahy, l'étang des Grandes Fouillies, les ruines d'anciennes fermes de La Muse, le Grand Ban et les Pierres au Sacrifice pour rejoindre Amage

  • En option pour ceux qui le souhaitent, retour par Ronchamp pour visiter l'église Notre Dame du Haut construite par Le Corbusier (entrée 3,- €)


IMG00001IMG00004IMGP0001
       Départ à Amage             Félicitations à Marc             Point de vue         
                                       notre nou
veau diplômé    vers Ste Marie en Chanois

IMGP1955IMG00021
     La pause au chalet de nos amis les chasseurs

IMG00024IMG00026
                           A l'étang d'Epée

IMGP1963IMGP1960IMGP0007
                              Pause déjeuner chez notre hôte d'Antibes

IMGP1961IMGP1962IMGP1964

IMGP0009IMGP0012
                    Etang des Grandes Fouillies

IMG00029IMG00028
Qui a mangé des cerises ?      Pas moi, je le jure !!!

IMG00030IMG00034IMG00033
                                            Fermes de La Muse

IMGP0017
   Pierres aux Sacrifices

IMGP0020IMGP0021IMGP0027
               A l'arrivée, la fontaine, l'abri et la séance de thalassothérapie

IMGP0029IMGP0031IMGP0030
                  Ronchamp et l'église Notre Dame du Haut

Le compte-rendu

Nous étions 25 au départ de cette randonnée. rendez-vous place du village à Soppe le Haut à 8hres.

Départ pour environ 1h1/2 de route jusqu’à Amage, pour faire le tour des Deux Bans.

Après une montée moyenne mais tout de même assez longue , nous arrivons au chalet des chasseurs pour la pause de 11hres. Un endroit vraiment agréable avec bancs, tables et chaises à l’intérieur et à l’extérieur (équipement complet pour faire une halte). Merci à nos amis les chasseurs.

Nous poursuivons notre marche, et rencontrons enfin un étang . Après des chemins agréables, nous arrivons à  Pré d'Avril avec un lieu idéal pour notre pique nique. Le propriétaire des lieux nous offre l’hospitalité avec plaisir. Il vient d’Antibes, et passe son été ici.

Tout le monde s’installe et s’étale un peu au soleil. Car malgré quelques rayons de soleil, la température n’est pas trop élevée, mais ce jour là nous échappons à la pluie.

Après le réconfort d’un sandwich, nous poursuivons notre route. Et quelques kms plus loin, nous apercevons des cerisiers, bien sûr pleins de cerises très appétissantes. Quelques uns d’entre nous ont du mal à décoller de sous les arbres, d’autres ont du jus de cerises qui coule partout…

Après un rappel de ce qui nous attend, nous reprenons notre marche d’une manière relativement disciplinée. La fatigue commence à se faire sentir et le groupe se tire de plus en plus en longueur.

Une descente assez abrupte, et nous arrivons à notre destination.

Des boissons rafraîchissantes, des cakes appétissants nous sont offerts sous un abri idéal avec une grande table, des bancs et une fontaine. Nous en profitons pour refaire le plein d’énergie avant de reprendre la route.

D’ailleurs dans notre voiture régnait un silence à s’endormir (sauf le chauffeur), on n’entendait que le ronflement du moteur et des occupants……

Ce jour-là Marc, le président, nous a annoncé la réussite à son Brevet Fédéral d'Accompagnateur de Randonnées Pédestres.

Il arborait sa nouvelle médaille sur son sac à dos.

Cette médaille a été dédiée à Francis, le fondateur de notre groupe de randonneurs.

Encore sincères FÉLICITATIONS, de la part de l’ensemble des randonneurs,  pour cette réussite bien méritée


Quelques infos culturelles

Plateau des 1000 étangs : Il y a env. 12000 ans, les glaciers ont creusé 1000 et une cuvettes qui se sont transformées, lors de la fonte, en étangs et tourbières.

Amage : petit village de Haute Saône, 293 habitants en 1999, lieu d'une bataille entre les Gaulois et les Romains.

Rue du Tacot : Entre 1902 et 1937, un train familièrement appelé «le Tacot» traversait Amage trois fois par jour, matin, midi et soir. Il reliait Luxeuil à Corravillers pour transporter passagers et marchandises( bois, charbons et pommes de terre). En 1930, des automotrices diesel remplacèrent les locomotives à vapeur. La gare fut rénovée en 1989 et servit de marie de 1996 à 2005. Aujourd'hui ce bâtiment sert de salle des fêtes.

Cagnevoivre : Les caves de ces maisons servirent de cachettes à un groupe de résistants, de la région, durant la seconde guerre mondiale. Ils étaient ravitaillés de nuit par plusieurs jeunes femmes.

Le Pré d'Oro : Ce ruisseau prend sa source, dans un cirque glaciaire, au lieudit Enclos arrose Amage et va se jeter dans la rivière le Breuchin, affluant de la Lanterne, qui se jette dans la Saône peu après Luxeuil Les Bains.

La Muse : Il y a environs 50 ans, de nombreuses fermes se partageaient l'exploitation des terres du plateau des Grandes Fouillies. Quelques vaches, cochons,volailles plus quelques maigres cultures de pommes de terre et de légumes permettait de vivre en quasi autonomie. L'appel de l'industrie vers les fonds de vallées a accéléré l'abandon de ces fermes.
Les fermes qui ont résisté à l'exode sont mieux exploitées et plus accessibles. La plupart d'entre elles se sont tournées vers l'élevage laitier.

Fontaine – Lavoir : Cette fontaine a plus de 100 ans et un tourniquet, entre le mur et la fontaine, empêchait les bêtes de venir s'abreuver dans la partie réserver aux hommes.