Castor_fond_jaune

Des informations complémentaires sur cette sortie et d'autres ballades à vélo au fil du Rhin se trouvent à l'adresse http://www.2rives3ponts.eu/







Trajet





Distance : 30 Km

Dénivelé : Négligeable

Parcours facile sur routes goudronnées et chemins aménagés parfois caillouteux

Le programme

  • Départ en voiture à 8h30 de Soppe le haut devant le Foyer vers Huningue où nous stationnerons sur le parking de la Place de Weil am Rhein
  • Départ du circuit à 9h30 par la Passerelle des 3 Pays pour rejoindre l'Allemagne et la rive droite du Rhin
  • Au barrage de Märkt Village Neuf, traversée du Rhin vers la France et remontée vers l'usine et les écluses de Kembs sur l'île du Rhin en longeant la rive gauche du Vieux Rhin  
  • Arrivée aux environs de Kembs où nous ferons la pause déjeuner

REPAS ET BOISSONS TIRÉS DU SAC 

  • Retour en longeant le Canal de Huningue par Rosenau, la Petite Camargue Alsacienne, Village Neuf pour rejoindre le parking à Huningue en passant par le Parc des Eaux Vives

IMGP0002IMGP0003
Passerelle des 3 Pays       Vue sur le Rhin vers Bâle

IMGP0010IMG00006IMG00005
          Barrage                    Passe à poissons                    Au barrage

de Märkt/Village-Neuf

IMG00007IMG00008IMG00009

                                Le long du Vieux Rhin

IMG00010IMG00011IMG00015

IMGP0013IMGP0021IMG00019
     Le Vieux Rhin                                      La Barre d'Istein

IMGP0024IMGP0023IMG00035
     Ballade en canoë               
En aval des écluses            Aux écluses      
sur un bras du Vieux Rhin        et usine de Kembs

IMG00044IMG00046IMG00047
             Non, les photos ne sont pas à l'envers, c'est l'heure de la sieste

IMG00050IMG00053IMG00064

                               La Petite Camargue Alsacienne

IMG00065IMG00071IMG00074
                                                           Les sources phréatiques

IMGP0030IMGP0031
   Grand Canal d'Alsace     Le barrage de Märkt/Village-Neuf
                                           vu de la rive gauche

IMGP0036IMGP0037
          Parc des Eaux Vives à Huningue

Le compte-rendu

Que de déménagements sur la place du village à Soppe le Haut, le dimanche matin à 8h30 déjà.

En effet, notre groupe part pour une randonnée à vélos. Alors il faut s’organiser et transporter les vélos.

Nous étions 7 au départ, Virginie et Alex nous ont rejoins en cours de route à l’entrée de Huningue et Marc, Nicole et Marie nous attendaient en vélo au pied de la passerelle des trois pays.

Le matin en arrivant sur l’autoroute nous avons eu quelques petites craintes car des gouttes de pluie commençaient à tomber sur le pare brise de la voiture. Mais rien de significatif, pour décourager les téméraires que nous sommes. Effectivement, nous avons eu raison, et la journée était idéale pour une balade en vélo.

Nous avons enfourché nos vélos et après avoir traversé la passerelle des trois pays, nous avons débuté notre promenade en Allemagne sur la rive droite du Rhin. Au barrage de Märkt Village Neuf, nous traversons le Rhin vers la France. Nous remontons un chemin de hallage vers l’usine et les écluses de Kembs sur l’île du Rhin. Nous passons par différents points de vue et notamment la barre d’Istein.

Aux environs de midi nous arrivons vers Kembs, où dans un parc verdoyant et ombragé, nous décidons de pique niquer et de faire une petite sieste bien méritée en attendant que le café arrive puisque Christophe et Audrey sont annoncés.

Un petit noir au restaurant du coin s’impose. Et nous reprenons notre balade en longeant le canal de Huningue. Nous posons nos vélos et décidons de faire une promenade à pied dans la Petite Camargue Alsacienne. Un endroit paisible avec de nombreux aménagements à visiter. Nous programmons d’ailleurs de faire une autre fois une sortie spécifique, sur une journée, vouée à ce lieu.

Avant de reprendre les pistes, il faut réparer le vélo de Marie-Laure (plat à l’arrière). Equipé et prévoyant comme nous le sommes, ça ne pose aucun souci.

Avant d’arriver au parking des voitures à Huningue, nous passons à côté du parc des Eaux Vives et en profitons pour observer les bouées, les canoës…

Nous faisons une pause rafraîchissante sur la place du village chez Isabelle (Marie en est à sa deuxième glace) et relatons les bons moments de la journée avant de nous séparer et reprendre chacun sa route.

Quelques infos culturelles

Passerelle des 3 pays : Elle enjambe le Rhin entre Huningue(Fr) et Weil Am Rhein(All). Le pont a été assemblé à proximité, dans le port de Huningue, puis remorqué sur quelques centaines de mètres sur le Rhin pour être posé sur ses socles le 26/11/2006. Accessible depuis le 30/03/2007, la passerelle a été officiellement inaugurée dans la nuit du 30/06 au 01/07/2007
Le coût de la passerelle s'élève à près de 9 millions d'euros. Avec ses 238 mètres de portée,elle détient le record du monde de la plus longue passerelle réservée aux piétons et aux cyclistes. Son tirant d'eau est de 7,80 mètre et elle a une hauteur de 24,75m à son point le plus haut.

Le Rhin : Jusqu'au 19è siècle le Rhin était un fleuve sauvage et capricieux sur lequel il était difficile de naviguer. Pour le dompter, plusieurs arguments furent avancés, entre autre faciliter la navigation et diminuer les crues. La commission franco-badoise, chargée du projet, choisit le projet du colonel badois Tulla. Il propose de rectifier le cours en l'enfermant dans un lit le plus rectiligne possible. Ces travaux, terminés en 1876, raccourcissent le Rhin de 30 km entre Bâle et Strasbourg. S'ils suppriment ou réduisent les crues, ils ont aussi comme conséquences d'augmenter sa pente et donc la vitesse de l'eau qui creuse plus vite son lit.

Barre d'Istein : Cette barre rocheuse dans le lit du Rhin à la hauteur d'Istein est une des conséquences directes de la rectification du cours du fleuve. L'apparition de cette dernière obligea la navigation à s'interrompre entre Bâle et Strasbourg durant de nombreuses années.

Le Grand Canal d'Alsace : En 1893, René Koechlin envisage d'utiliser la force du Rhin pour faire de l'électricité. En 1903, il présente le projet d'une usine hydroélectrique réalisé en partie sur un canal latéral au fleuve. Le projet Koechlin voit le jour en 1928 par la construction d'un premier barrage à Kembs. Mais l'essentiel des travaux sera exécuté durant la période 1950 – 1975.
Le Grand Canal d'Alsace est long de 52 km et d'une profondeur moyenne de 10 mètres. Son chenal navigable est large de 80 à plus de 100 mètres, soit davantage que le canal de Suez.

Ile du Rhin à Kembs : Cette ile blottie entre le Grand Canal d'Alsace et le Rhin est classée Réserve Naturelle. En suivant un ancien chemin de hallage, on longe la rive droite du Rhin, non canalisé sur cette portion.

La Petite Camargue Alsacienne : C'est ici qu'en 1982, fut créée la première Réserve Naturelle en Alsace. A compter de cette date 120 hectares de paysages alluviaux furent protégés. Ils sont les témoins du milieu alluvial rhénan d'avant sa canalisation. Mais, dès 1852, la première ferme piscicole d'Europe vit le jour, sur un bras mort du Rhin. Les saumon d'élevage étaient libérés dans le fleuve afin d'assurer une population suffisante pour les pêcheurs. Ici, la nature sauvage reprend ses droits, et plusieurs sentiers permettent à ceux qui le souhaitent de la découvrir.

Canal de Huningue : Les premiers travaux pour creuser le Canal de Huningue furent entrepris de 1810 à 1813. Ils reprirent en 1823 pour s'achever en 1828. Il est devenu navigable à partir de 1832. Son but initial était d'alimenter en eau le Canal du Rhône au Rhin. Il a été déclassé en 1962.
Actuellement, 15 km d'excellentes pistes cyclables, entre Huningue et Kembs, permettent d'emprunter les anciens chemins de hallage le long du canal.
Entre Huningue et Rosenau, on peut voir une reproduction de notre système solaire à l'échelle du milliardième.