Castor_fond_jauneProfil

Trajet




Distance : 11,9 Km

Dénivelé : 472 m







Le programme

  • Rendez-vous à 8h à SOPPE LE HAUT devant le Foyer
  • Départ en voiture à 8h15 vers Rimbach près de Guebwiller où nous stationnons au parking de l'oratoire situé avant l'entrée du village en venant de Rimbach-Zell
  •  Départ de la marche à 9h en direction du Hochborn, l'abri du Holzwasen, le Firstacker, la chapelle du Sudel pour rejoindre le refuge du Sudel où les braises nous attendent pour faire la pause déjeuner
  • Retour à Rimbach par le Diefenbach et le Schwarzbach

IMG00014CamPic20IMG00015IMG00018

Le compte-rendu

Malgré quelques vents assez violents du samedi, suite à la tempête Emma, nous étions 21 à prendre le départ de la marche à Rimbach près de Guebwiller.Nous avons profité d’une météo douce, par endroits un peu de vent, mais nous n’avons pas eu de pluie. Arrivés sur les hauteurs un peu de brouillard nous attendait, mais nous nous sommes vite réfugiés au Sudel où une salle chauffée était prête à nous accueillir.Salsa nous attendait dehors, près du barbecue qui était allumé pour griller nos saucisses.Apéritif avec un cake salé fait par Christiane, soupe de légumes, grillades avec salade, dessert et café.La pluie est tombée dehors durant le repas, elle s’était arrêtée pour notre départ. Le retour d’une heure environ s’est passé sans encombres. Bubus a croisé une ancienne connaissance accompagnée de son toutou rase moquette.

Quelques infos culturelles

RIMBACH PRES GUEBWILLER :
Une petite colonie de défrichement, installée au Moyen Âge, au fond d’un étroit vallon, au pied du Grand Ballon, semble être à l’origine de Rimbach. La découverte, en 1976, d’une galerie de sondage et de traces de prospections sur les flancs de l’Ebeneck atteste la recherche de minerais, dans le vallon, au 16ème siècle. Il ne semble pas que ces travaux aient abouti à une importante exploitation. L’abondance des ressources en bois permet l’installation de verreries, dans les années 1700 à Diefenbach et à la Glasshütte. Cette activité s’interrompt dès 1714, avec le départ des verriers pour les terres de l’abbaye de Murbach. Rimbach vit alors de l’élevage, d’un peu de culture et de la forêt. La modestie des ressources et la rudesse des conditions de vie expliquent que la population n’ait atteint que 287 habitants en 1801 avec un maxi de 400 en 1846.
Sur la ligne de front durant la première guerre mondiale, le village souffre des bombardements français et doit être évacué en janvier 1916.

Démographie: 244 habitants en 1999

Carrière : Au 19ème siècle, une importante carrière s’est ouverte sur la route de Soultz. Celle-ci a fourni sur plusieurs décennies des matériaux de construction. Pour faciliter l’acheminement des matériaux, un convoyeur aérien a été installé entre la carrière et la gare du Heissenstein à Guebwiller. La carrière a fermé en 1955.

Grotte de Lourdes : En Alsace, la dévotion populaire, à la fin du 19ème siècle et durant la première moitié du 20ème siècle, se cristallise fréquemment autour de Notre Dame de Lourdes. Cette dévotion combine le très fort courant marital avec la francophilie d'une majeure partie de la population.